Aller au contenu  Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Contact

Geraldine Bompard
Secrétaire

tél. :01 44 27 82 56

courriel : master.info.dac@upmc.fr

Description

D'après le IDC (International Data Corporation) le volume de données dans le monde va être multiplié par 50 dans la prochaine décennie. 750 exabytes d'information numérique ont été créés en 2006, plus d'un zettaoctet en 2010. On parle du déluge de données, de big data. Cela concerne des données textuelles, des images, des vidéos, des informations sociales (liens dans des réseaux sociaux), des données bancaires, des données publiques (open data)...

De nombreux secteurs de l'industrie et des services sont concernés par ce déluge de données, d'autres en sont nés. L'importance de ce problème a également été reconnue par les organismes publiques (ANR, pôles de compétitivité) qui financent régulièrement des nouveaux appels à projets industriels et scientifiques autour de la thématique big data. Ce contexte requiert de nouvelles solutions pour stocker, accéder, manipuler de telles quantités de données, mais aussi pour en extraire de l'information utile, synthétique, résumée, exploitable.

Site annuel de la spécialité DAC

Inscription

La procédure de candidature est décrite ici

Programme

Objectifs et description

La spécialité DAC a vocation à former des acteurs armés pour concevoir, développer, mais aussi exploiter des solutions innovantes et intelligentes dans ce cadre.

Objectifs pédagogiques:

L'objectif pédagogique de la spécialité DAC est de donner des connaissances fondamentales concernant :
  • Les bases de données et le traitement, la collecte, la manipulation, la gestion de grandes quantités de données
  • La recherche d'information, et la fouille de données
  • L'intelligence artificielle, l'intelligence computationnelle
  • L'apprentissage automatique : statistique, symbolique, à partir de données imparfaites

Compétences attendues:

A l'optention du diplôme, le diplômé devra maitriser :
  • les enjeux, les problématiques et le contexte du traitement de l'information à grande échelle
  • les outils de base de l'intelligence artificielle
  • les technologies symboliques et numériques pour l'apprentissage automatique à partir de données
  • les outils de base pour la recherche d'information
  • les différents constituants d'un outil opérationnel de fouille de données
  • le fonctionnement des moteurs de recherche, texte, image, parole, vidéo
Il sera également capable de mettre en oeuvre et d'apporter de l'innovation pour la conception :
  • de systèmes de gestion, de collecte et d'analyse de données à grande échelle
  • d'outils de fouille de données, de recherche d'information, de veille technologique
  • d'algorithmes d'apprentissage automatique et de reconnaissance des formes

Débouchés professionnels

Métiers cibles

Du point de vue industriel, les métiers visés par la spécialité DAC sont des métiers de concepteurs, de développeurs, d'utilisateurs d'outils intelligents dans tous les domaines importants nécessitant des compétences fortes en traitement, analyse, enrichissement des données. Il peut s'agir de départements de Recherche ou de R&D. On peut citer :
  • Gestion du Web, Web advertising, Conception de plateformes sociales
  • Business Intelligence, Customer Relationship Management
  • Recherche d'informations et moteurs de recherche sur le web et dans des plateformes sociales
  • Database tuning (administrateur de BD), Data analyst, Data architect, Data manager on distributed architectures (cloud, data grid, data center), Scientific data manager, technology watch, Web architect
Les entreprises typiquement intéressées par le profil des étudiants de cette spécialité sont des acteurs du traitement de l'information industriels (OpenData, Etalab, Internet memory, Google, Yahoo !) ou acadé- miques (BNF, INA), des grandes entreprises exploitant des solutions complexes telles que SAP (Accenture, Total), de la recherche d'information et de la fouille de données (Exalead, BlogSpirit, KXEN), ainsi que des grands groupes dans des domaines divers tels que la finance... Du point du vue académique, la spécialité ouvre naturellement vers des postes d'enseignant-chercheur et de chercheur. Le but est de conserver un taux de poursuite en thèse de l'ordre de 50 %, ce qui est une spécificité de la spécialité IAD dont est issue la spécialité MLIA que nous souhaitons conserver.

Public visé et prérequis

Le recrutement en M1 sera réalisé essentiellement au niveau L3 informatique, L3 math-info, ou L3 scientifique avec des solides connaissances en informatique. L'intégration d'étudiants hors UPMC est possible au niveau M2 notamment pour des étudiants d'écoles d'ingénieurs (ENSIIE, CNAM, EPITA, ParisTech, etc) offrant des cursus compatibles avec les fondamentaux enseignés dans notre M1.

Profils de compétences

Le premier semestre du M1 est un tronc commun offrant une importante mutualisation d'enseignements avec d'autres spécialités de la mention informatique. Deux cours obligatoires introduisent les modèles et les langages principaux pour le stockage et l'accès aux données structurées et sémantiques et pour la représentation de connaissances. Ces deux cours sont complétés par des cours d'autres spécialités qui ont pour but de fournir un ensemble d'outils mathématiques et informatiques nécessaires à la formation ainsi que quelques ouvertures. Sous réserve de compatibilité d'emploi du temps, nous permettrons également aux étudiants qui le souhaitent de suivre une UE dite «libre» (appartenant à une autre spécialité du Master Informatique, voire à un autre Master), qui n'apparaît pas dans le tableau suivant, et qui correspondrait à un projet professionnel cohérent.

A partir du deuxième semestre du M1, nous proposons dans cette formation trois profils de compétences, chacun donnant un ensemble de compétences spécifiques aux étudiants, via un agencement d'UE personnalisé. Ces trois profils de compétences sont :

  • Le profil de compétences « Apprentissage » (APP) propose des UE dans les domaines de la recherche d'information et la fouille de données appliqués à l'analyse de données complexes, la veille scientifique et industrielle et les médias sociaux.
  • Le profil de compétences « Bases de Données » (BD) propose des UE dans le domaine des bases de données appliquées à la gestion de données complexes et distribuées large-échelle.
  • Le profil de compétences « Intelligence Artificielle » (IA) propose des UE dans les domaines de la modélisation de connaissances et de l'apprentissage symbolique appliqués aux informations complexes et incertaines (documents, web sémantique).

Les UE de chaque profil sont complémentaires aux UE des deux autres profils et permettent aux étudiants de personnaliser leur formation.

Le premier semestre du M2 offre des UE pointues qui donnent chacune un ensemble de compétences spécifiques par rapport aux différents profils. L'orientation des étudiants vers un métier se fera par leur stage au deuxième semestre de M2 qui a lieu pendant tout le second semestre et pourra être réalisé dans un laboratoire de recherche ou dans une entreprise, avec l'accent mis soit sur la recherche soit sur le développement.

Parcours Professionnel et parcours Recherche

La nature du parcours suivi, Professionnel ou Recherche, sera définie d'une part par le module de formation suivi en M1S2 (FPR pour un parcours Recherche, PLDAC pour un parcours Professionnel), d'autre part par le stage de M2S4 réalisé soit en laboratoire (parcours Recherche) soit en entreprise (parcours Professionnel).

Séjours à l'étranger

Nous avons établi des partenariats avec le MIFI à Montréal, l'Université Cheikh Anta Diop à Dakar, l'Université d'Economie et de Commerces (AUEB) à Athènes et l'Université de Crète avec lesquels nous faisons des échanges réguliers d'étudiants au niveau du Master. Il est possible, sous réserve de notes suffisantes, de suivre un semestre de cours à l'étranger dans ces établissements.

Responsables