Master 2018 2019
Stages de la spécialité SAR
Système de répétition virtuel et écoute de performance musical en temps différé, effet de l’acoustique du lieu sur le jeu de flute traversière


Site : Groupe Lutheries - Acoustique - Musique, Sorbonne Université, CNRS, UMR 7190, Institut Jean Le Rond ∂’Alembert
Lieu : Groupe Lutheries - Acoustique - Musique Sorbonne Université, CNRS, UMR 7190, Institut Jean Le Rond ∂'Alembert
Encadrant : Brian F.G. Katz (LAM) & Benoit Fabre (LAM)
Dates :du 2-3/19 au 7/19
Rémunération : en fonction de la grille standard SU
Mots-clés : Parcours ATIAM : Acoustique, Parcours ATIAM : Traitement du signal

Description

Résumé : Le projet sera de travailler sur une architecture de simulation acoustique en temps-réel/temps-différé pour un musicien pour qu’il/elle puisse avoir une écoute de sa performance sur la scène mais aussi immédiatement une réécoute dans la salle, pour mieux comprendre comment sa performance se porte dans différents endroits, et différentes salles. Le projet combine à la fois l’acoustique de la salle, mais aussi les propriétés de rayonnement de l’instrument. Pour ça, on exploit le(s) système(s) de tracking disponible dans notre salle de réalité virtuelle, équipé aussi d’une système Ambisonic de 32 haut-parleurs. Pour ce projet, nous avons identifié la flute traversière comme instrument de cas de teste. Pour prendre en compte les aspects de rayonnement, il y aura besoin d’implémenter des modèles et/ou les résultats de mesures effectuer sur place. La plupart du projet sera effectué dans l’architecture de logiciel MAX avec les préparations des salles virtuelles via CATT-Acoustics. MatLab sert comme logiciel fondamental pour tous les autres aspects. Résultats attendus : Après une prise en main des différentes systèmes et architectures, le stagiaire sera dans un premier temps chargé d’installé une prototype simple pour régler certaines questions de base, comme le choix d’un rendu sur casque ou réseau haut-parleur. Il faut investiguer l’impact du retard entrée/sortie, qui varie entre architectures. La prise en mains d’une captation qui minimise l’effet larsen pour l’instrument en question et les corrections de timbre pour une rendu champs lointain représente la prochaine étape. Ensuite, le system sera élaboré en complexité avec les propriétés de rayonnement dynamique. Des essaies préliminaires avec des vraies musiciens complètera la fin du projet. Type de travail (théorique, numérique, expérimental) : Le stagiaire se verra confronté à un sujet demandant, tant d’un point de vue des prises en mains des concepts et l’exécution des mesures et simulations que la réflexion à mener. Le profil des encadrants amènera le stagiaire à développer une méthodologie stricte, rigoureuse et efficace dans ces deux domaines. Compétences requises : Stagiaire capable d’apprendre, même de ses propres erreurs, qui prend du plaisir à résoudre des problèmes s’étalant parfois sur plusieurs semaines. Langages/logicielle abordés : Matlab, CATT-Acoustics, MAX Rémunération : montant forfaitaire CNRS ( 550€ par mois, soumis à réévaluation) Possibilité de poursuite en thèse : En fonction des capacités du futur doctorant et des possibilités de financement.

Bibliographie

B. N. Postma, H. Demontis, and B. F. Katz, “Subjective evaluation of dynamic voice directivity for auralizations,” Acta Acust united Ac, vol. 103, pp. 181–184, 2017, doi:10.3813/AAA.919045. B. N. Postma and B. F. Katz, “Dynamic voice directivity in room acoustic auralizations,” in German Annual Conf. on Acoustics (DAGA), pp. 352–355, Mar 2016, (url). B. N. Postma and B. F. Katz, “Perceptive and objective evaluation of calibrated room acoustic simulation auralizations,” J. Acoust. Soc. Am., vol. 140, pp. 4326–4337, Dec. 2016, doi:10.1121/1.4971422. B. F. Katz, B. Postma, D. Thery, D. Poirier-Quinot, and P. Luizard, “Objective and perceptive evaluations of high-resolution room acoustic simulations and auralizations,” in Euronoise, (Crete), pp. 2107–2114, May 2018, (url). D. Poirier-Quinot, B. N. Postma, and B. F. G. Katz, “Augmented auralization : Complimenting auralizations with immersive virtual reality technologies,” in Intl. Sym on Music and Room Acoustics (ISMRA), (La Plata), pp. 14:1–10, Sept. 2016, (url).