Master 2018 2019
Stages de la spécialité SAR
Synthèse de sons de basse électrique fretless


Lieu : Équipe Lutheries-Acoustique-Musique de l’Institut Jean le Rond d’Alembert, Sorbonne Université – Campus Pierre et Marie Curie & Institute of Mechanical Sciences and Industrial Applications ENSTA ParisTech à Palaiseau
Encadrant : Jean-Loïc Le Carrou, Maître de Conférences HDR UPMC (jean-loic.le_carrou@sorbonne-universite.fr) Cyril Touzé, Professeur ENSTA ParisTech (cyril.touze@ensta.fr) Olivier Doaré, Professeur ENSTA ParisTech (olivier.doare@ensta.fr)
Dates :15/02/18 au 15/07/18
Rémunération :environ 500€
Mots-clés : Parcours ATIAM : Acoustique, Parcours ATIAM : Informatique musicale, Parcours ATIAM : Traitement du signal

Description

La basse électrique est un instrument de musique dont la sonorité varie considérablement en fonction du mode de jeu choisi et du réglage de l’instrument. Lorsque le musicien joue en slap ou en pop par exemple, la corde vibre avec une amplitude telle qu’elle peut heurter des parties rigides de l’instrument, ce qui lui confère un son caractéristique, enrichi en hautes fréquences. Lorsque l’instrument est mal réglé, un buzz typique est présent même à faible amplitude de vibration durant toute la durée de la note. Pour ces deux cas, nos travaux récents ont permis de simuler de manière particulièrement réaliste par méthode modale la vibration de la corde [1] comprenant ses deux polarisations de vibrations [2] pour un ensemble limité de contacts représentant les frettes de l’instrument et pour une excitation idéalisée. Nous souhaitons poursuivre nos travaux au cas des instruments sans frette, comme la basse fretless. Pour ces derniers, la condition à la limite au niveau du manche revêt une importance fondamentale qu’il faudra intégrer dans la modélisation modale actuellement développée en plus d’un profil réaliste de la touche. Par ailleurs, on tachera, dans le cadre de ce stage, à intégrer à la fois le doigt appuyant sur la corde pour sélectionner la note jouée et une excitation réaliste de vibrations de la corde au travers de trajectoires de musiciens jouant l’instrument. Enfin, un travail spécifique quant à la limitation en terme de temps de calcul sera mis en place de manière judicieuse. L’approche envisagée est à la fois numérique et expérimentale. Des validations expérimentales et des identifications de paramètres mécaniques sur banc de mesures et sur instrument sont prévues.

Bibliographie

[1] C. Issanchou, S. Bilbao, J-L. Le Carrou, C. Touzé et O. Doaré, A modal-based approach for the non linear vibration of strings against a unilateral obstacle : simulations and experiments in the pointless case, Journal of Sound and Vibration, 393, pp. 229-251 (2017). [2] C. Issanchou, J-L. Le Carrou, C. Touzé, B. Fabre et O. Doaré, String/frets contacts in the electric bass sound : Simulations and experiments, Applied Acoustics, 129, pp. 217-228 (2018).