Master 2018 2019
Stages de la spécialité SAR
Stage DSP – effets audionumériques


Lieu : 11 chemin de la dhuy, 38240 Meylan
Encadrant : Kevin Molcard
Dates :01/02/2019 au 31/07/2019
Rémunération :3,75€ de l’heure
Mots-clés : Parcours ATIAM : Acoustique, Parcours ATIAM : Informatique musicale, Parcours ATIAM : Traitement du signal

Description

Fondée à Grenoble (France) en 1999, ARTURIA est une société spécialisée dans le développement de logiciels et de matériels audio. Elle s’adresse principalement aux musiciens professionnels et amateurs.

Entreprise à taille humaine en fort développement (environ 75 personnes en France, aux USA, en Angleterre et au Mexique), ARTURIA se concentre sur l’innovation et s’efforce d’intégrer les dernières avancées en matière d’informatique et d’électronique.

Les développements innovants qu’elle a menés, associés à une capacité à inventer de nouveaux usages, ont conduit ARTURIA à recevoir de nombreuses récompenses internationales.

Dans cette équipe en forte croissance, on privilégie l’efficacité, l’esthétisme et le plaisir de travailler, ensemble, pour des clients tout aussi passionnés que les collaborateurs. Alors forcément, on y communique en transparence, on fête les réussites, on partage la connaissance tout comme l’exigence.

Venez partager votre expérience et votre vision du monde musical de demain !

Activités principales du stage Au sein de l’équipe DSP (traitement numérique du signal) d’Arturia le stagiaire aura pour mission la définition et l’implémentation de méthodes visant à réduire le repliement de spectre dans des effets audionumériques et des algorithmes de synthèse musicale.

Le repliement de spectre (aliasing en anglais) est un phénomène qui dégrade fortement la qualité du son. L’application de transformations non-linéaires à des signaux tels que la distorsion ou des filtres actifs peuvent être la cause d’aliasing.

Des méthodes de sur-échantillonnage ou de lissage de fonctions non-linéaires permettent de réduire le repliement généré par les non-linéarités et d’obtenir des signaux musicaux de meilleure qualité. Le stagiaire aura la responsabilité d’analyser, de prototyper ces méthodes éventuellement de les appliquer dans un effet audionumérique ou un étage de synthétiseur.

Profil recherché : Connaissances solides en traitement du signal numérique. Connaissance des outils logiciels : Matlab ou Python. Une sensibilité pour la technologie musicale serait un plus.