Master 2017 2018
Stages de la spécialité SAR
Stage Ingénierie Collaborative des Modèles


Lieu : IRT-SystemX Palaiseau
Encadrant : Ali Koudri
Mots-clés : Master SAR, autre qu’ATIAM

Cliquer ici pour vous authentifier


Description

Contexte du stage Depuis quelques années, l’IDM 1 a poussé des approches mettant au coeur de l’ingénierie des systèmes complexes prépondérant l’utilisation intensive de modèles et de transformations pour guider les processus de conception et de réalisation de systèmes à logiciel prépondérant. Les outils de modélisation et de transformation de l’IDM ont depuis démontré sur de nombreux cas industriels leur pertinence pour fournir aide précieuse aux ingénieurs en les déchargeant de nombre de tâches fastidieuses (production de code ou de documentation), leur permettant ainsi de se recentrer sur des activités à plus forte valeur ajoutée (choix d’architecture, analyses, prises de décision) et plus pérenne au regard de l’évolution rapide des technologies. Plus récemment, les outils de l’IDM ont également démontré leur pertinence dans le domaine de l’ingénierie système, donnant lieu à une nouvelle discipline, le MBSE2, et des outils de conception et d’analyse permettant d’intégrer di-érents points de vue d’expert et autorisant une recherche de compromis e-cace. Avec la numérisation de l’ensemble des métiers et des organisations, dé- signée sous le terme de 4ème révolution industrielle, nous assistons depuis peu à un changement de paradigme redé-nissant les rapports entre les entreprises et les règles du marché. Aujourd’hui, une entreprise se doit pour assurer sa survie de collaborer au mieux avec ses partenaires dans un rapport gagnant / gagnant. Les outils de l’IDM ont été conçus pour être utilisés dans le cadre d’une entreprise et il est nécessaire de les adapter aux changements imposés par l’évolution du monde industriel pour permettre aux partenaires d’un projet de co-concevoir des systèmes complexes de manière cohérente et réalisable.

Sujet du stage Le but du stage est d’identi-er les limites des actuels outils de l’IDM pour permettre une modélisation multi-niveaux, multi-domaines et multi-entreprises pour gérer la co-conception d’un système complexe ; modélisation qui doit prendre en compte les contraintes organisationnelles de chaque partie prenante, et qui permette d’aboutir à une prise de décision rapide sans pour autant mettre en partage les propriétés intellectuelles (exposition contrôlée de la donnée) par des itérations en cycles courts pour supporter une démarche agile. Le cas d’étude concerne la co-conception d’un système de systèmes (SoS) d’éco-mobilité impliquant des fournisseurs de véhicules autonomes et di-érents équipementiers. Il s’agira dans un premier temps de modéliser les di-érents points de vue du SoS (scénarios opérationnels, comportements, interactions, modes et états) avec des outils imposés, puis de proposer à partir de l’état de l’art un moyen de confronter ces di-érents points de vue dans le but de détecter des incohérences devant être résolues de manière automatique (par des stratégies de résolution implantées par des transformations) ou manuelle (par la génération de recommandations aux experts impliqués). Compétences requises Le stagiaire devra posséder une grande ouverture d’esprit et une appé-tence pour les méthodes formelles (réseaux de Pétri colorés, machines à états temporisées, algèbre de processus). Une formation solide en IDM est fortement souhaitée (modélisation et transformation de modèles). Une connaissance des outils suivant est souhaitable :
- Eclipse BPMN2
- Capella
- UPPAAL
- CPN Tools
- Clafer et Choco-solver
- Protégé Le candidat devra être également doté d’une bonne aptitude à communiquer aussi bien à l’écrit qu’à l’oral. Il lui sera également exigé une bonne propension au travail d’équipe, tant du point de vue relationnel que du point de vue technique (Git).