Master 2017 2018
Stages de la spécialité SAR
Écoute au casque ou avec haut-parleurs : implication sur la perception de l’intensité sonore


Site : Écoute au casque ou avec haut-parleurs : implication sur la perception de l’intensité sonore
Lieu : CNRS - Laboratoire de Mécanique et d'Acoustique - équipe Sons 4 impasse Nicolas Tesla, CS 40006, 13453 Marseille Cedex 13
Encadrant : Sabine Meunier meunier@lma.cnrs-mrs.fr 04 84 52 42 02
Dates :01/03/2018 au 31/07/2018 (dates modifiables)
Rémunération :environ 500€ /mois (montant 2018 de la gratification à préciser)
Mots-clés : Parcours ATIAM : Acoustique, Parcours ATIAM : Traitement du signal

Description

La sonie est le percept correspondant à l’intensité d’un son telle qu’elle est perçue. C’est le percept qui nous permet de dire qu’un son est plus ou moins fort. On pourrait ainsi croire que la sonie dépend uniquement de l’intensité sonore, mais il n’en est rien : à intensité constante la sonie peut changer car elle dépend aussi du spectre, de la durée du signal et du mode d’écoute. Un phénomène curieux est rapporté dans la littérature : à même intensité acoustique aux oreilles, un son émis d’un haut-parleur est perçu plus fort qu’un son reproduit au casque. De plus, un son écouté avec deux oreilles est plus fort qu’un son écouté avec une seule oreille (sommation binaurale de sonie), ce phénomène dépend du contexte d’écoute. Ainsi, le mode de restitution du signal influe fortement sur la sonie et on ne sait pas prédire les différences de sonie observées quand le mode d’écoute change ; le même son reproduit à la même intensité au casque, à l’oreillette ou par haut-parleurs ne produira pas la même sonie. C’est un problème dans de nombreux domaines, comme en radio, télévision, téléphonie où l’on désire restituer une sonie donnée quel que soit le mode d’écoute choisi par l’auditeur.

L’objectif de ce stage est d’étudier la différence de sonie entre une écoute au casque et une écoute avec haut-parleurs.

Le travail sera essentiellement expérimental. Comme pour tout travail de recherche, le stage débutera par une étude bibliographique. Puis, un protocole expérimental sera proposé et une (des) expérience(s) de mesure de la sonie sera(ont) développée(s) a priori sous le langage Max/MSP. L’étudiant fera passer cette(ces) expérience(s) à un certain nombre de personnes et analysera statistiquement les résultats.

Les compétences requises sont : Notions en traitement du signal, psychoacoustique, synthèse sonore, programmation. Autonomie et goût pour la recherche.

Bibliographie

F. Völk and H. Fastl (2011). "Locating the Missing 6 dB by Loudness Calibration of Binaural Synthesis", 131st Convention of the Audio Engineering Society 2011.

G. Theile (1986). "On the standardization of the frequency response of high-quality studio heaphones", J. Audio Eng. Soc., 34, 956-969

W. Rudmose (1982). "The case of the missing 6 dB", The Journal of the Acoustical Society of America 71, 650-659.

W. A. Munson, and Francis M. Wiener (1952). "In Search of the Missing 6 Db", The Journal of the Acoustical Society of America 24, 498-501 ; doi : 10.1121/1.1906927