Master 2017 2018
Stages de la spécialité SAR
Délégations partielles des processus de jeu dans les instruments de musique numériques


Site : Equipe Lutheries-Acoustique-Musique
Lieu : Équipe LAM, Institut Jean le Rond d’Alembert, Jussieu (UPMC)
Encadrant : Hugues Genevois (LAM), Vincent Goudard (doctorant Collegium Musicæ)
Dates :1er février - 30 juin 2018
Rémunération :montant forfaitaire CNRS ( 550€ par mois, soumis à ré-évaluation)
Mots-clés : Parcours ATIAM : Informatique musicale, Parcours ATIAM : Traitement du signal

Description

Le design de l’interface d’un instrument de musique numérique, libéré des contraintes de facture liées à l’acoustique physique, est principalement guidé par des questions d’ergonomie. Entre le simple bouton de lecture et l’instrument expert se décline toute la variété des interactions musicales imaginables. Cela se traduit à la fois par des contextes d’usage différents, mais également, pour l’instrumentiste, par des possibilités de délégations partielles des processus de jeu à la machine. La question se pose alors de trouver comment ces processus de délégation se définissent et s’articulent en termes algorithmiques et ergonomiques. Comment passer de manière continue d’une interaction minimale et d’un résultat sonore intégralement pré-calculé à une interaction experte où les détails les plus fins sont laissés à la virtuosité de l’instrumentiste ? En partant d’une partition et d’une interface de contrôle de référence, on cherchera à répertorier les différents degrés d’interactions possibles pour l’interprétation, étudier l’ergonomie de ces différentes stratégies de délégation instrumentale et examiner les compositions possibles de ces délégations entre elles. Pour cela, on partira d’un modèle simple de partition (type MIDI) et de synthèse pour tenter une généralisation de la pianotechnie [1] avant de l’étendre à des cas plus complexes impliquant des modulations continues et des systèmes de partitions et synthèses plus complexes comme ceux utilisés dans Vokinesis [4]. Ce travail s’inscrit dans la suite des recherches menées par l’équipe "nouvelles lutheries" du LAM sur la notion de modèle intermédiaire [2], [3]. La mise en pratique sera faite avec le logiciel Max (© Cycling’74) avec lequel le candidat devra s’être familiarisé. Des connaissances en C et javascript pourront être utiles.

Compétences attendues traitement du signal, programmation

Outils utilisés logiciel Max (©cycling’74), javascript

Bibliographie

[1] HAURY, Jean. La pianotechnie ou notage des partitions musicales pour une interpretation immediate sur le metapiano. Pr. of the 14th Journees d’Informatique Musicale, Grenoble, France, 2009.

[2] V. Goudard, H. Genevois, E. Ghomi, and B. Doval, “Dynamic Intermediate Models for audiographic synthesis,” in Proceedings of the Sound and Music Computing Conference, SMC’11, 2011

[3] V. Goudard, H. Genevois, and L. Feugere, “On the Playing of Monodic Pitch in Digital Music Instruments,” in Proceedings of the 40th International Computer Music Conference (ICMC) joint with the 11th Sound and Music Computing conference (SMC) Athens, Sep 2014, p. 1418.

[4] Delalez, Samuel et D’Alessandro, Christophe. Vokinesis : syllabic control points for performative singing synthesis. Proc. NIME 2017