Master 2015 2016
Stages de la spécialité SAR
Développement d’un outil d’estimation de temps de traitement de modèles 3D


Site : Kubity
Lieu : 33, rue de Miromesnil 75008 Paris.
Encadrant : Olivier Pitton
Dates :01/02/2016 au 31/08/2016
Rémunération :1200 euros
Mots-clés : Master SAR, autre qu’ATIAM

Cliquer ici pour vous authentifier


Description

Contexte : La production et la consommation de contenus multimédia ont explosé au cours de ces dernières années. Le partage de messages, de photos ou de vidéos sur des systèmes hétérogènes est un service proposé par de nombreux acteurs IT. Notre objectif est de rendre le partage et la consommation de 3D aussi simples et accessibles que pour n’importe quel autre type de contenu. L’équipe de Kubity produit un outil chargé de transformer , dans les délais les plus courts possibles, la 3D envoyée par nos utilisateurs afin de la rendre accessible sur différentes plateformes : web, mobile, Google Cardboard (Réalité virtuelle sur appareils mobiles). L’architecture logicielle repose sur Google Cloud Platform.

Sujet du stage : Développer un modèle prévisionnel (machine learning, modèle statistique) permettant d’obtenir une bonne estimation du temps de traitement d’un modèle 3D. Il sera nécessaire d’étudier diverses solutions (Prediction API par exemple), en se basant sur les statistiques déjà existantes mais aussi permettre au modèle de se perfectionner dynamiquement avec l’agrégation de nouvelles données. Ce modèle devra exposer une API afin d’obtenir simplement une estimation du temps de traitement pour un fichier 3D. Les différentes caractéristiques permettant de réaliser cette estimation restent à définir mais les premières pistes sont le nombre de vertex du modèle, la complexité des textures, les matériaux, la taille et le format du fichier. Si ce service de prévision est réalisé avec succès et fournit de bonnes estimations, il sera intégré dans le produit. Une estimation avec un taux d’erreur proche de la dizaine de secondes serait déjà un grand succès. Il pourra par la suite être utilisé comme base d’heuristique pour exploiter au mieux les ressources de notre architecture distribuée.