Master 2015 2016
Stages de la spécialité SAR
Comment le flûtiste adapte-t-il son jeu à différents diapasons ?


Site : LAM
Lieu : Institut Jean Le Rond D'Alembert - équipe LAM 4, Place Jussieu 75252 Paris Cedex 05
Encadrant : Camille Vauthrin, post-doctorante, chaire GEACMUS, UPMC – Paris Sorbonne. vauthrin@lam.jussieu.fr Benoît Fabre, professeur UPMC, équipe LAM benoit.fabre@upmc.fr
Dates :01/02/2016 au 30/06/2016
Rémunération :Le taux horaire étant de 13,75% du plafond horaire sécurité sociale, selon les mois, le salaire est de 392,70 € à 508,20 €
Mots-clés : Parcours ATIAM : Acoustique, Parcours ATIAM : Informatique musicale

Description

Le son produit par les instruments de musique peut être vu comme l’image sonore de différents contrôles. Dans le cadre des instruments de type flûte : la respiration, la position des lèvres, la vitesse de jet,... peuvent être vus comme paramètres de contrôle. L’instrumentiste apparaît alors comme un expert du fonctionnement acoustique de l’instrument, capable de s’adapter aux caractéristiques de celui-ci ou au contexte musical. Le musicien, grâce à son expertise musicale, apprend à s’adapter aux contraintes, limitations et libertés liées à la réponse acoustique de son instrument afin de réaliser l’extrait musical dans le tempérament demandé. L’objectif de ce stage est de comprendre comment le flûtiste adapte à son jeu, dans le but de contrôler la justesse du son produit. Une expérimentation sera menée sur musicien, le contrôle du jeu sera obtenu en filmant la position des lèvres et en mesurant la pression buccale dans un contexte musical. De plus, cette étude pourra être complétée en étudiant le contrôle respiratoire du musicien, dans le but d’analyser si un effort respiratoire particulier est fourni lors du jeu avec des diapasons extrêmes.

Bibliographie

1. Cuadra, Fabre, Montgermont, Chafe. Analysis of Flute Control Parameters : A Comparison Between a Novice and an Experienced Flautist. ACTA ACUSTICA UNITED WITH ACUSTICA Vol. 94 (2008) 740–749