Master 2014 2015
Stages de la spécialité SAR
Prolongement du geste pour la création musicale


Site :Sujet détaillé du stage
Lieu :gmem-­CNCM­-marseille et Laboratoire d'Informatique Fondamentale de Marseille
Encadrant : Charles Bascou (gmem) et Valentin Emiya (LIF)
Dates :en fonction du candidat retenu
Rémunération :523 euros nets mensuels (rémunération de stage standard)
Mots-clés : Parcours ATIAM : Informatique musicale, Parcours ATIAM : Traitement du signal

Description

Remarque : les délais de candidature sont donnés à titre indicatif et seront adaptés en fonction du calendrier ATIAM.

Contexte

La création musicale contemporaine a fait émerger de nombreuses interfaces de contrôle et de jeu en direct. Couplées en temps réel à des systèmes de synthèse et de traitement du son, elles donnent naissance à une véritable lutherie numérique faite de nouveaux instruments de musique et de nouveaux moyens de spatialiser les sons. Parmi ces interfaces, les surfaces tactiles 2D se sont avérées particulièrement expressives et versatiles.

Ce stage s’inscrit dans le cadre du projet ProGest, qui aborde une nouvelle étape pour la création et le jeu musical : le prolongement automatique du geste du musicien dans le temps. Au-delà des questions de lutherie évoquées précédemment, il s’agit de donner à l’instrument des capacités d’apprentissage et de prolongement du geste en temps réel afin de démultiplier les possibilités de jeu et d’expression. Par prolongement du geste, nous entendons la génération de la suite d’un mouvement initié par le musicien et capté par l’interface tactile 2D, en respectant les caractéristiques de ce mouvement (cf. vidéo donnant un aperçu de ces gestes et des sons générés : https://vimeo.com/97117141). Une telle possibilité permet en particulier au musicien d’initier successivement plusieurs sons qui se superposent progressivement. Objectifs du stage

Une interface de jeu sur tablette tactile est actuellement opérationnelle pour interpréter musicalement les gestes, les enregistrer et les reproduire. Une base élémentaire de gestes et de sons est également disponible pour initier le travail. À partir de ces premiers éléments, le stage abordera une ou plusieurs des thématiques suivantes :

la conception de modèles de gestes spécifiques ou génériques et le développement de méthodes d’apprentissage/estimation et de reconnaissance associées ; ces modèles pourront être déterministes ou statistiques ; l’élaboration d’une réflexion sur l’ensemble des gestes concernés (types, propriétés, relations, variabilité intergeste et intrageste) ; les méthodes d’évaluation pour le prolongement du geste musical, les protocoles expérimentaux .

Le stage comprendra un travail de bibliographie, de formalisation des problèmes et des approches, et de conception pratique. Environnement de travail

Le stagiaire sera coencadré par Charles Bascou (50%) et Valentin Emiya (50%). Il intégrera la cellule de R&D du Centre National de Création Musicale gmem-CNCM-marseille, où il abordera les aspects musicaux et applicatifs du sujet. Il intégrera également l’équipe QARMA, spécialisée dans la théorie de l’apprentissage statistique et ses applications en traitement du signal et indexation multimédia, au sein du LIF, unité mixte de recherche du CNRS et d’Aix-Marseille Université. Profil recherché

Les candidats devront être de niveau Master 2 ou équivalent (le sujet peut être adapté pour un stage de Master 1 également). Les objectifs seront ajustés au projet professionnel du candidat (recherche, R&D, ingénierie). Les principales compétences recherchées sont :

traitement du signal et/ou apprentissage automatique ; programmation (C++, Python et/ou Matlab), programmation objet ; une expérience en informatique musicale serait souhaitable.

Contact et candidatures

Les candidats sont invités à se faire connaître le plus tôt possible par email auprès de Charles Bascou (prenom.nom@gmem.org) et Valentin Emiya (prenom.nom@lif.univ-mrs.fr). Lors de ce premier contact, ils pourront obtenir des informations complémentaires sur le stage proposé.

Le dossier de candidature suivant devra ensuite être envoyé par email à Charles Bascou et Valentin Emiya :

une lettre de motivation, précisant la durée et les dates de stage souhaitées ; un CV détaillé ; un relevé de notes de Licence et Master ou équivalent ; éventuellement, des lettres de recommandation ou les coordonnées de personnes compétentes pour recommander le candidat.

Les candidats présélectionnés sur dossier seront auditionnés, sur place ou par téléphone. Calendrier prévisionnel (susceptible de modifications) :

5 décembre 2014 : date limite pour l’envoi des dossiers de candidature ; au-delà de cette date, prendre contact avec les encadrants pour savoir si le stage est pourvu ; 19 décembre 2014 : fin des entretiens et annonce des résultats.