Master 2013 2014
Stages de la spécialité SAR
Interaction frette/corde dans le cas de la guitare électrique


Site :Equipe Lutheries Acoustique Musique
Lieu :Equipe Lutheries Acoustique Musique (LAM) de l'institut Jean Le Rond d'Alembert (IJLRA) 11, rue de Lourmel, 75015 Paris
Encadrant : Arthur Paté, doctorant, équipe LAM, pate(at)lam.jussieu.fr Jean-Loïc Le Carrou, maître de conférence, équipe LAM, jean-loic.le_carrou(at)upmc.fr
Rémunération :Gratification : 436,05 E par mois à partir de 2 mois de stages
Mots-clés : Parcours ATIAM : Acoustique, Parcours ATIAM : Traitement du signal

Description

Le son rayonné par une guitare électrique solid-body provient essentiellement du système électro-acoustique d’amplification. Pour étudier les différences sonores entre instruments, la plupart des études précédentes se sont donc légitimement focalisées sur les différents pickups captant le mouvement de la corde. Cependant, le comportement vibratoire de la guitare semble être important du fait du couplage entre les cordes et le corps via le chevalet et les frettes. Les éléments de lutherie (manche, corps, chevalet, touche. . .) jouent donc un rôle dans la vibration de la corde (conditions aux limites, amortissements. . .). Une thèse sur la guitare électrique solid-body est en cours au LAM. Elle concerne l’étude de l’influence des éléments de lutherie sur le comportement vibratoire de la guitare ainsi que le son produit. De précédents travaux ont étudié l’influence du matériau du corps 1 , du mode de jonction corps/manche 2 ou du matériau de la touche 3 .

L’objet de ce stage est d’étudier l’interaction entre la corde et la frette. La diversité des frettes disponibles sur le marché de la guitare électrique témoigne de la sensibilité des musiciens à cet élément de lutherie : la frette, en contact direct avec la corde, est, par sa forme, son épaisseur, sa matière et son état de surface, vraisemblablement déterminante pour le son de l’instrument. Il est attendu que l’interaction frette/corde perturbe les fréquences et amortissements modaux de la corde : frottement sec, dissymétrie des conditions aux limites selon la polarisation étudiée. . . Le stage visera à caractériser expérimentalement d’une part le comportement de la corde isolée, d’autre part celui de la corde couplée à une frette, puis de comparer les deux cas. Une étude paramétrique (type de corde, type de frette, . . .) sera effectuée. Pourra également être incluse une étape de modélisation analytique des phénomènes complexes de couplage, qui permettra de corroborer les données expérimentales par résolution ou simulation du modèle.