Master 2013 2014
Stages de la spécialité SAR
Intelligibilité de la parole : influence de « trous » spectraux sur les sources masquantes et développement d’un modèle de prédiction binaural


Lieu :Laboratoire Génie Civil et Bâtiment – Équipe « Physique et Perception des Environnements » École Nationale des Travaux Publics de l’État (ENTPE), Université de Lyon, Rue Maurice Audin, 69538 – Vaulx en Velin
Encadrant : Mathieu Lavandier (mathieu.lavandier@entpe.fr, B012, 04 72 04 70 30) et Thibaud Leclère (thibaud.leclere@entpe.fr, B022, 04 72 04 70 36)
Dates :5 à 6 mois à partir de février/avril 2014 (à voir avec le (la) candidat(e))
Rémunération :≈ 440 €/mois
Mots-clés : Parcours ATIAM : Acoustique, Parcours ATIAM : Traitement du signal

Description

L’intelligibilité de la parole est essentielle pour la communication, l’accessibilité et le confort des usagers dans les bâtiments. Des études récentes permettent de prédire l’intelligibilité d’une voix masquée par des sources de bruit. Il faut maintenant se rapprocher des situations courantes plus complexes impliquant des sources concurrentes de parole : prédire l’intelligibilité d’une voix au milieu d’autres voix dans une salle. Pour cela, il est nécessaire de décrire les mécanismes de ségrégation basés sur les paramètres acoustiques des sources masquantes (hauteur tonale, modulation d’amplitude, position). L’objectif de ce stage est d’étudier l’influence des différences spectrales entre la source cible et la source masquante (et en particulier la présence de « trous » spectraux) sur l’intelligibilité. Cela s’effectuera par une étude bibliographique et la mise en place de tests d’écoute rigoureusement contrôlés. Le travail comportera également une partie analyse et traitement de signal audio (MatLab) et l’analyse statistique des données expérimentales recueillies. Le développement du modèle de prédiction (MatLab) pourra ensuite être envisagé. Il s’agira d’adapter un modèle binaural de prédiction de l’intelligibilité dans les salles au cas de sources de bruit aux spectres variés. Les sources de bruit modulé en amplitude pourront également être incorporées à l’étude.

Bibliographie

COLLIN B., LAVANDIER M. Binaural speech intelligibility in rooms with variations in spatial location of sources and modulation depth of noise interferers J. Acoust. Soc. Am., 134 (2), pp. 1146-1159, Aug. 2013

LAVANDIER M., JELFS S., CULLING J. F., WATKINS A. J., RAIMOND A. P., MAKIN S. J. Binaural prediction of speech intelligibility in reverberant rooms with multiple noise sources J. Acoust. Soc. Am., 131 (1), pp. 218-231, Jan. 2012