Master 2013 2014
Stages de la spécialité SAR
Influence du musicien sur le son de la guitare électrique : mode de jeu et tenue de la guitare


Site :Equipe Lutheries Acoustique Musique
Lieu :Equipe Lutheries Acoustique Musique (LAM) de l'institut Jean Le Rond d'Alembert (IJLRA) 11, rue de Lourmel, 75015 Paris
Encadrant : Arthur Paté, doctorant, équipe LAM, pate(at)lam.jussieu.fr Jean-Loïc Le Carrou, maître de conférence, équipe LAM, jean-loic.le_carrou(at)upmc.fr
Rémunération :Gratification : 436,05 E par mois à partir de 2 mois de stages
Mots-clés : Parcours ATIAM : Acoustique, Parcours ATIAM : Traitement du signal

Description

Le son rayonné par une guitare électrique solid-body provient essentiellement du système électro-acoustique d’amplification. Pour étudier les différences sonores entre instruments, la plupart des études précédentes se sont donc légitimement focalisées sur les différents pickups captant le mouvement de la corde. Cependant, le comportement vibratoire de la guitare est important du fait du couplage entre les cordes et la guitare via le chevalet et les frettes. On peut montrer un lien fort entre le comportement mécanique de la guitare (ses modes, son admittance aux points de couplage avec la corde. . .) et le son produit. En e-et, certaines fréquences sont le théâtre d’un fort échange énergétique entre la corde et la guitare : la corde perd de l’énergie au pro-t de la guitare, en résultent des changements dans le sustain ou le timbre 1 2 . Or la plupart des acteurs de la communauté de la guitare électrique s’accorde à dire qu’un élément important dans la production et la qualité du son de l’instrument est le musicien lui-même. Ce stage vise à compléter les études mécaniques déjà effectuées sur l’instrument seulement en ré-introduisant le guitariste. Parmi les influences évidentes du musicien sur le son, on peut citer son excitation personnalisée de la corde, via ses doigts ou son médiator, modifiant substantiellement les conditions initiales de vibration de la corde (énergie, contenu spectral, polarisations excitées, linéarité ou non-linéarité du mouvement vibratoire. . .).

Un modèle d’excitation de la corde sera élaboré en s’inspirant de la littérature existante 3 4 5 , en vue d’être comparé à des résultats expérimentaux, principalement sur l’étude de la déflexion du médiator lors du contact avec la corde. Cette campagne expérimentale comportera des mesures sur un banc de corde ainsi que sur un ou plusieurs musiciens, et pourra utiliser notamment des techniques de caméra rapide et de vibromètre laser. Un autre axe d’étude retenu est l’influence de la tenue de la guitare par le guitariste lors du jeu. Les mesures vibratoires effectuées plaçaient la guitare en conditions libres. Or, lors du jeu, les conditions aux limites de la guitare sont modifiées par le contact en divers endroits avec des matériaux complexes (corps, main gauche du guitariste). Il s’agira, en s’appuyant sur des mesures en situation de jeu, de quantifier l’influence du guitariste sur le comportement dynamique de la guitare, par rapport au cas de conditions aux limites libres.