Master 2012 2013
Stages de la spécialité SAR
Etude des stratégies d’adaptation des clarinettistes aux défauts intrinsèques des clarinettes, historiques, modernes ou "logiques".


Site :Etude des stratégies d’adaptation des clarinettistes aux défauts intrinsèques des clarinettes, historiques, modernes ou "logiques".
Lieu :Equipe Acoustique instrumentale, Ircam - CNRS UMR 9912. Adresse: 1, place Igor Stravinsky 75004 Paris
Encadrant : René Caussé (Ircam) Collaboration : Michael Jousserand (Buffet Group), Philippe Guillemain et Witney Cole (LMA, Marseille)
Dates :dates ATIAM : mars à aout 2013
Rémunération :oui
Mots-clés : Parcours ATIAM : Informatique musicale, Parcours ATIAM : Traitement du signal, Parcours ATIAM, acoustique

Description

Contexte : La caractérisation acoustique seule de l’instrument en tant que résonateur ne suffit pas toujours à expliquer la fréquence de la note émise et la facilité de jeu avec laquelle le musicien la produit. Il a déjà été prouvé que deux paramètres, pression dans la bouche du musicien et ouverture de l’anche au repos reliée à la force appliquée par la lèvre sur l’anche, permettent au musicien d’exercer un contrôle musical sur l’instrument. Dans le cadre du projet ANR CAGIMA, on s’intéresse à mieux comprendre la production de notes qui avec les modèles de fonctionnement actuels ne devraient en principe pas être émises. L’objectif à terme est de pouvoir enrichir ces modèles.

Travail demandé : Il existe une littérature assez riche sur la modélisation du fonctionnement de la clarinette et sur l’influence du clarinettiste. Après une étude bibliographique, il s’agira de sélectionner et de caractériser un corpus de clarinettes (de la clarinette historique à la clarinette moderne). Pour cela deux types de mesures seront effectuées. La première consistera à mesurer les résonances pour les différents doigtés et de mettre en relation ces mesures avec les avis d’instrumentistes experts, afin d’identifier les défauts de ces instruments. La deuxième partie consistera à définir comment instrumenter les clarinettes (mesure de la pression dans la bouche du musicien, de l’appui sur l’anche, du déplacement de l’anche, de l’impédance du conduit vocal au cours du jeu ?) afin de comprendre quelles stratégies d’adaptation sont utilisées par les musiciens pour compenser les défauts identifiés dans la première partie. Des retombées sur les modèles physiques de clarinette seront proposés.

Si le temps le permet, des comparaisons avec le jeu à la bouche artificielle seront effectuées. Cette étude se fera dans le cadre d’une collaboration très étroite avec les études menées au LMA à Marseille sur ce sujet.

Résultats attendus : Définir le cahier des charges des becs instrumentés. Identifier les stratégies d’adaptation des clarinettistes Proposer des améliorations aux modèles de fonctionnement

Compétences requises :

  • Mesure acoustique
  • Modélisation physique
  • Analyse de données
  • Volonté de travailler sur un sujet à la fois expérimental et théorique.

Possibilité de poursuite en thèse.

Bibliographie

[1] A. Chaigne et J. Kergomard, "Acoustique des instruments de musique", Belin, 2008.

[2] P. Guillemain, C. Vergez, D. Ferrand and A. Farcy, "An instrumented saxophone mouthpiece and its use to understand hox an experienced musician plays", Acta Acustica, 2010.

[3] J.M. Chen, J. Smith and J. Wolfe, "Saxophonists tune vocal trat resonances in advanced performance techniques", J. Acoust. Soc. Am. 129(1), january 2011.

[4] G. Scavone, "Real‐time measurement/viewing of vocal‐tract influence during wind instrument performance", J. Acoust. Soc. Am. 2006.