Master 2012 2013
Stages de la spécialité SAR
Création musicale par modélisation physique à l’aide de l’environnement GENESIS - Projection en spatialité des modèles physiques


Lieu :Laboratoire ICA (Ingénierie de la création artistique) et ACROE Grenoble INP, 46 avenue Félix Viallet - 38031 Grenoble Cedex 01
Encadrant : Claude Cadoz 04 76 57 46 61
Dates :04/03/2013 au 05/07/2013
Rémunération :Indemnité universitaire légale
Mots-clés : Parcours ATIAM : Informatique musicale, Parcours ATIAM : Traitement du signal, Parcours ATIAM, acoustique

Description

Création musicale par modélisation physique à l’aide de l’environnement GENESIS - Projection en spatialité des modèles physiques

Description

L’environnement GENESIS est un outil de création musicale qui s’appuie sur le formalisme de modélisation et de simulation des objets physiques CORDIS-ANIMA créé par le laboratoire ACROE-ICA. CORDIS-ANIMA permet la synthèse de son et la composition musicale en modélisant les composants de la chaîne qui va de la source d’énergie (typiquement, la simulation d’un geste instrumental) au phénomène sonore en passant par la mise en vibration de corps sonores virtuels. Les objets physiques sont modélisés sous la forme d’un réseau d’éléments matériels (masses, points fixes) et d’interactions (élasticités, frottements, interactions physiques linéaires et non linéaires, etc.), appelés modules physiques. Avec cette méthode de modélisation, dite « masses-interactions », on peut créer des phénomènes sonores avec une richesse et un degré de contrôle très poussés, selon une approche innovante, radicalement différente des environnements basés sur le traitement du signal. En modélisant des structures dynamiques complexes, on peut, de plus, créer des ensembles orchestraux virtuels, dans lesquels des interactions subtiles entre les instruments produisent des structures musicales d’une grande richesse expressive. Enfin, la modélisation de systèmes physiques complexes à constantes de temps étendues permet de créer des structures sonores à l’échelle temporelle de la composition musicale.

Objectifs du stage : Le formalisme CORDIS-ANIMA permet intrinsèquement de donner une dimension (pseudo-) spatiale aux modèles : représentée par des réseaux de masses en interaction, toute structure vibrante peut comporter autant de points sources à diriger vers des projecteurs sonores que de masses ponctuelles la constituant. Une spatialité intrinsèque résulte alors des topologies d’interconnexion des masses du réseau, aussi bien au niveau micro que macrostructurel. Ceci peut donner lieu à divers niveaux de projection sonore dans un système multicanaux s’attachant aux aspects du rayonnement ou de la position, voir des mouvements spatiaux des sources. Il s’agira, au cours du stage, après un parcours des diverses réalisations par les chercheurs et les compositeurs ayant utilisé GENESIS ces dernières années, de dresser un inventaire des méthodes correspondant à une exploitation de ces potentialités de spatialisation. Il s’agira ensuite d’en extraire les principes pour proposer une méthode générale dans le cadre de la modélisation pour la création musicale. Une partie du stage sera également consacrée à la création de modèles démonstratifs illustrant le principe pour différents contextes de diffusion sonores (depuis la simple stéréo, jusqu’à la projection en dômes de haut-parleurs).

Type de travail : Travail de modélisation et de réflexion sur l’utilisation de l’environnement de création musicale GENESIS. Le stagiaire sera amené à pratiquer régulièrement GENESIS afin d’en intégrer les concepts et d’être en mesure de réaliser un travail destiné à tous les utilisateurs futurs.

Profil et compétences Stage de fin d’étude - formation bac+5 minimum, typiquement Master Recherche. Profil de compétence : physique, acoustique, traitement du signal, synthèse du son. Une expérience musicale sera appréciée.

Autre Durée du stage : 4 à 6 mois. Stage indemnisé. Poursuite en thèse envisageable.