Master 2012 2013
Stages de la spécialité SAR
Contrôle perceptif de la synthèse sonore d’interactions continues


Site :Laboratoire de Mécanique et d’Acoustique
Lieu :Laboratoire de Mécanique et d'Acoustique - Centre National de la Recherche Scientifique 31, Chemin Joseph Aiguier 13402 MARSEILLE Cedex 20
Encadrant : Mitsuko ARAMAKI (Chargée de recherche) aramaki@lma.cnrs-mrs.fr Etienne THORET (doctorant) thoret@lma.cnrs-mrs.fr Simon CONAN (doctorant) conan@lma.cnrs-mrs.fr
Dates :du 01/02/2013 au 30/09/2013
Rémunération :environ 440€
Mots-clés : Parcours ATIAM : Informatique musicale, Parcours ATIAM : Traitement du signal, Parcours ATIAM, acoustique

Description

Les procédés de synthèse sonore permettent désormais de reproduire fidèlement et en temps-réel les sons de l’environnement pour des domaines divers tels que la réalité virtuelle, augmentée ou encore le design sonore. Les enjeux actuels se focalisent désormais sur le contrôle de ces procédés de synthèse. Des études précédentes ont par exemple proposé un contrôle perceptif d’un synthétiseur de sons d’impact, reliant paramètres de synthèse et description sémantique de la source sonore [1].

Les recherches actuelles menées dans l’équipe concernent les sons d’interactions continues entre deux objets, par exemple les sons de frottements et roulements. Les procédés de synthèse s’appuient sur des modèles physiquement informés et proposent des algorithmes peu coûteux en calcul, qualité nécessaire pour leur implémentation en temps-réel [2]. Le paradigme adopté dans ces modèles est celui de la synthèse soustractive source – filtre. En particulier, la source correspond à un bruit dont les propriétés statistiques caractérisent la surface vue par l’objet roulant ou frottant, notamment sa rugosité. Une étude préliminaire a montré que l’on était capable de discriminer les sons d’interactions produits sur des surfaces de rugosités différentes en fonction des propriétés statistiques du bruit source, et qu’ils pouvaient même évoquer différentes actions, de frotter à gratter [3] et Exemples sonore à cette adresse.

Le but de ce stage est d’approfondir cette étude préliminaire afin de proposer un contrôle perceptif plus fin que celui mis en place actuellement. Ce travail demandera dans un premier temps de créer un outil de synthèse sonore de bruits basé sur leurs propriétés statistiques. Des tests d’écoute permettront ensuite de calibrer perceptivement les différentes textures sonores générées par cet outil. Dans un second temps, il s’agira de proposer un contrôle visuel des textures calibrées précédemment en utilisant des techniques de synthèse d’images bruitées. En effet, sur la base d’une étude existante qui a montré que l’on pouvait associer de manière intuitive des images et des sons bruités ayant une statistique similaire [4], des tests perceptifs permettant de juger de cette cohérence audio-visuelle pour nos outils de synthèse seront ensuite mis en place. Il sera ainsi possible de piloter la synthèse sonore directement par des attributs perceptifs et par des données visuelles, et de s’ouvrir à des perspectives d’applications diverses, aussi bien dans le contexte de la réalité virtuelle et du multimédia que musicales.

Le candidat devra manifester un intérêt pour effectuer des travaux touchant différents aspects de l’acoustique, aussi bien en traitement du signal audio qu’à la perception sonore. Les compétences requises pour ce stage sont :

  • Matlab
  • Traitement du signal audio
  • Connaissance de l’environnement temps-réel Max/MSP souhaitée
  • Perception des sons

Bibliographie

[1] Van den Doel et al., FoleyAutomatic : physically-based sound effects for interactive simulation and animation, 2001

[2] Aramaki et al., Thinking the sounds : an intuitive control of an impact sound synthesizer, ICAD 2009

[3] Conan et al., Perceptual differences between sounds produced by different continuous interactions, Acoustics 2012 - Nantes

[4] Mark A. Schmuckler and David L. Gilden, Auditory perception of fractal contours, JEP HPP, 1993